Safetox Beauty
Accueil arrow Efficacité arrow Tests de laboratoire

Tests de laboratoire

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
La technique Safetox repose sur des mécanismes physiologiques très connus et abondamment décrits dans la littérature scientifique médicale.

Fréquences basses: excitations musculaires

Les fréquences basses produisent des excitations musculaires brèves.

Une impulsion répétée toute les secondes produit la réponse musculaire élémentaire.

Il ne s’agit pas d’une contraction mais d’une simple secousse dénommée en physiologie « twitch ».

Ces secousses ont une durée de seulement 1/10 de seconde. 

Get Flash to see this player.

Fréquences élevées: tétanisation musculaire

Les fréquences plus élevées produisent une tétanisation musculaire progressive.

La répétition des impulsions va progressivement entraîner une fusion des secousses.

Celles-ci s’additionnent pour aboutir à la contraction musculaire. 

Get Flash to see this player.

Les fréquences élevées produisent une inhibition et une décontraction musculaire progressive mais totale. C’est l’électroinhibition du Safetox.

Les impulsions, très spécifiques, sont paramétrées de façon à supprimer transitoirement l’excitabilité des muscles cibles.

Après quelque minutes, la haute fréquence des impulsions du Safetox produit une modification ionique au niveau des fibres musculaire (accumulation de potassium K+ en extracellulaire) avec pour conséquence une disparition du potentiel de repos (ou potentiel de membrane) ce qui rend les fibres musculaires inexcitables.

Cet état d’inexcitabilité a comme corollaire une relaxation profonde et une disparition du tonus au niveau des fibres des muscles cibles.

Get Flash to see this player.
 

Achetez Safetox